Forum pour les qualifs français ETC

Toute la saison, lisez le site web de l'association FEQ40K pour retrouver news, classements, ressources ... (conventions FR updatées)
Suite à l'AG, l'élection du nouveau Bureau aura lieu à partir du 3 juillet 2017. Vous pouvez voter ici. /span>

    ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Partagez
    avatar
    Tornado

    Messages : 427
    Date d'inscription : 29/09/2011

    ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Tornado le Lun 1 Sep - 10:34

    Mon rapide débrief en tant que coach.

    L’objectif est de partager l’expérience du coaching au niveau de l’ETC, dans l’idée que ce soit utile aux futurs coaches de l’événement en lui-même et des qualifs français. Ce que j’avance représente mon opinion et ma vision de la chose, que vous êtes libre de partager ou non.

    Contexte de mon arrivée dans l’équipe :

    Après les D1/D2 où j’ai joué le codex Heldrake, je suis convié au D0 pour se meuler en bonne compagnie. Week-end bien sympa, on passe davantage de temps avec les gwobills d’un peu partout en France, on se fait rouler dessus, on roule sur les autres. Je m’en sors pas trop mal et suis plutôt content de mes résultats. Quelques semaines plus tard j’ai la surprise de voir qu’on me propose le poste de coach pour cette année. Je connais la plupart des gars de l’équipe pour les avoir fréquentés en tournoi et le courant passe bien. Je suis quelqu’un qui aime décortiquer les règles (j’avais rapidement participé à l’ancien rulescouncil ETC sur invitation de Yen), accessoirement organisateur de tournoi depuis des années, je trouve un intérêt à suivre les parties. C’est l’ETC (je n’y suis jamais allé), c’est l’équipe de France, ça ne se refuse pas. C’est donc avec grand plaisir que j’accepte auprès de Wilme de poursuivre la prépa après le D0.
    Je n’ai jamais coaché aux qualifs auparavant. Pas vraiment de doute sur ma capacité à le faire (ayant l’expérience d’arbitre/orga), un peu plus sur le fait de m’ennuyer et d’être frustré de ne pas jouer, cela s’avérera au final totalement infondé.

    Préparation en amont :

    Déjà la V7 est arrivée. Moi qui pensais avoir l’été entier pour la potasser avant le renouveau de la saison de tournoi, je n’ai en fait qu’un mois devant moi pour être carré sur les règles/faq et convs qui vont changer jusqu’au dernier moment. C’est primordial pour un coach d’être au point et carré sur les règles, c’est son premier rôle, c’est là qu’il apporte le plus de soutien au joueur. On est bien d’accord qu’il est impossible de connaître les centaines de pages de règles/codex/FAQ/convs par cœur, mais il y a une démarche à avoir (ça vaut également pour l’arbitrage), j’en parlerai plus tard.
    Cela veut dire également être équipé pour le jour même. Impression de l’intégralité du corpus de règles en version papier (seuls les codex VO seront uniquement en numérique sur smartphone). Wilme me suggère d’imprimer deux fois les faq/convs, je prépare deux classeurs différents, cela s’avérera fort utile au final.
    Je prépare également du matos de jeu en rab, des feuilles d’enregistrement des rondes, des feuilles d’enregistrement des temps de jeu.
    Je me fait des feuilles de suivi des scores en live par joueur pour pouvoir analyser en temps réel l’évolution du score de l’équipe.
    Tout ça tient dans un sac à dos bien lourd qui me servira de bagage à main.
    Ah, et une pharmacie ambulante au cas où un joueur choppe la crève (attention sur ce points avec la législation d’autres pays, http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140808.OBS5875/georgie-liberation-d-une-des-francaises-arretee-pour-des-medicaments.html).
    « Accessoirement » dans la prépa passe également le jeu (ce n’est pas mon rôle direct) qui permet de mieux comprendre les scénars (qui ont beaucoup évolué) et le déroulement des parties pour le suivi du match. Un non joueur ne peut pas coacher.

    Début de l’ETC :

    Étant Breton, j’arrive chez Throst qui me loge la veille du voyage, la table est recouverte de démons, il m’explique que ça n’est la réserve d’invocation, le reste de l’armée est ailleurs. OK. On passera le début de la nuit à jouer à Tétris pour faire rentrer autant de figs dans les bagages. Au final Throst n’a pu de place pour ses propres affaires qui rejoindront ma valise.
    Aux joueurs démons des prochaines qualifs, si le meta ne bouge pas, bon courage pour vos invocs, il faut prévoir de vraies réserves permettant de couvrir l’ensemble des possibilités de jeu, ça fait clairement la différence, vous le verrez dans le débrief de LexA.
    Lendemain, avion vers Belgrad, je voyage à côté de Mogor que je connais très peu, on papote, très sympathique, le feeling passe direct.
    Arrivée là-bas, car vers Novi Sad, expédition pour découvrir la salle, salutations des copains qui sont à l’ESC puis on traîne dans la ville.

    ETC en lui-même :

    Forcément mes débriefs seront plus concis par ronde étant donné que je n’ai pas de partie à décrire. Je vais avant tout décrire le déroulement des rondes pour le coach en essayant de recenser les différentes tâches à accomplir.

    1) Déjà, c’est tout con, mais réunir les joueurs et leur dire sur quelle travée se déroule la ronde. Vous avez pu voir la taille de la salle pour accueillir les trois tournois en même temps (Battle, 40k et FoW). 15 travées rien que pour 40k. Des hôtesses en petite tenue à chaque buvette. Autant de choses qui font que les joueurs ne savent pas forcément exactement où la manche a lieu.

    2) Surveiller le timer pendant que le capitaine bosse ses matrices pour l’informer du début de la ronde (attention ça ne veut pas dire être planté devant l’écran hein, juste faire attention).

    3) Pendant les pairings, noter sur la feuille de ronde les matchs et les tables. C’est en général à ce moment-là que le contact se fait avec le coach adverse. Globalement le contact avec les coaches estrangers est cordial voir sympathique, on ne s’affronte pas directement ça aide.

    4) Les joueurs partent sur les différentes tables. Début de la course entre les tables, les 15 premières minutes (grosso modo tout le pré-game, hors déploiement), les joueurs ont de multiples questions sur le scénar, les règles, les convs, etc…

    5) Après ce premier rush, les joueurs sont dans leur déploiement et je profite de ce petit creux pour faire le reporting communautaire, annonce des matchs.

    6) Fin des déploiements, je vais au fur et à mesure voir les joueurs afin d’avoir un estimé début de partie. Il faut savoir qu’il peut y avoir de bonnes différences entre l’estimé matriciel et celui-ci, en fonction de la table, de qui a le premier tour, des pouvoirs tirés, etc. etc… cet estimé permet d’avoir une meilleure vue sur la ronde et de commencer à surveiller les tables critiques. Par exemple sur l’écosse, bien que la matrice soit bonne, les débuts de parties sont globalement toutes à notre désavantage ce qui pourrit bien l’estimé prévisionnel. Ça reste un jeu de dé.

    7) Déroulement des parties : de manière mélangée et à tout moment, les différents rôles sont :

    a. Trouver les points de règles et de conventions pour les joueurs, que ce soit pour rassurer le joueur, pour lui permettre de montrer au joueur en face, d’anticiper les litiges avec les joueurs adverses (cf le débrief de Mogor contre la Roumanie) ou d’être présent lors d’arbitrage pour montrer la règle. D’où l’importance d’avoir deux « corpus » de règles disponibles, parfois la demande est en décalé avec le moment où il y en aura réellement besoin, je montre alors au joueur et laisse le classeur ouvert sur la bonne référence sous sa table, ce qui me permet avec le deuxième classeur d’aller remplir mon rôle ailleurs. Ce point sera complété plus loin dans une partie consacrée à la « démarche d’arbitrage ».

    b. Faire évoluer les estimés au fur et à mesure des parties. Attention à ne pas être sur le dos des joueurs en permanence. L’idéal étant de venir faire la mise à jour durant la phase de mouvement/réflexion du joueur adverse où notre joueur est plus disponible et non sollicité par la surveillance des lancers de dés.

    c. En parlant de surveillance, surveiller la table lorsque les joueurs s’absentent (globalement besoins naturels, mais aussi pour la table du capitaine lorsqu’il est parti réglé un litige).

    d. Soutien moral au joueur, c’est con à dire mais lorsqu’il vous arrive une crasse à la table, tout joueur normalement constitué a besoin de pester et d’avoir quelqu’un pour entendre ça, ça permet de décompresser et de se relancer dans la partie. C’est aussi là qu’il faut rassurer sur les autres parties et sur le déroulement.

    e. Donner des consignes aux joueurs sur leur match en fonction du déroulement de la ronde. Genre : « Mogor, I need a twenty ! » ^^

    f. Faire la soubrette : Plus de 1000 personnes dans une salle, il fait chaud, veiller à leur taux d’hydratation en apportant régulièrement de l’eau.

    g. Se renseigner sur les matchs et champions des autres rondes. Assez difficile car très compliqué de quitter la travée vu la sollicitation constante des joueurs. D’autant plus que les informations ne sont pas directement accessibles, cela passe par du relationnel avec les autres coaches notamment (grosso modo les feuilles de match sur FB avaient entre une et deux rondes de retard, donc compliqué de les utiliser). Là il s’agit d’être un soutien aux capitaines sur les rondes suivantes en anticipant le suivi des grosses équipes. C’est là-dessus que j’ai pas mal sympathisé avec le coach polonais (ils nous avaient battus en première ronde ça aide), qui du coup me refilait ses infos.

    h. Aller chercher les arbitres, 5 arbitres pour 15 travées * 8 tables, c’est peu, il faut vraiment leur courir après et être sympa avec eux quand on vient les solliciter régulièrement.

    i. J’oublie certainement des petits trucs mais le plus gros est au-dessus.

    8 ) Fin de ronde : récupérer les scores au fur et à mesure de la fin des matchs, les time log, les feuilles de points de chaque match et vérifier avec le coach adverse qu’on est OK sur ce qui se passe. En toute fin, presser les joueurs, signer ou faire signer, et rendre la feuille (en courant souvent) à la table arbitrale pour ne pas être pénalisé.

    9) S’asseoir pendant 10mn, vous venez de passer 4h30 debout à arpenter la travée de long en large.

    10) Faire le reporting de fin de ronde.

    Ça, c’était la vie du coach pendant une manche
    Maintenant, quelques mots sur chaque ronde, du point de vue du coach :

    Première ronde : la Pologne !
    On commence par du gros. La ronde se passe bien, le jeu est propre (je parle globalement, dans le sens, je n’ai pas fait appel à l’arbitre un nombre anormal de fois et les parties me semblaient détendues, les débriefs individuels peuvent être différents). Leur coach est très sympa et on échange vite les infos qu’on a glanées sur les autres rondes. On la perd de peu, vraiment dommage, pas de différence fondamentale de niveau. Première ronde pour moi donc peu de recul sur le coup, mais au final vu leur propreté sur la table et le résultat qu’ils obtiennent, je trouve que c’est une grande équipe qui mérite sa place. A noter qu’ils gagnent l’ETC avec un joueur Tau qui se fait démonter tout le week-end, à méditer pour les capitaines FR.

    Deuxième ronde : la Suède.
    Rien de particulier sur la suède hormis que c’est une bonne équipe. L’ensemble de leurs joueurs ont un niveau cohérent et leur méta se tient. Petite victoire à 88pts.

    Troisième ronde : la Roumanie.
    Des niveaux de joueurs très inégaux. Les Roumains sont très sympathiques et contents de nous affronter. Ils prennent la marée sur la plupart des tables et on finit à 116 pts.

    Quatrième ronde : l’Allemagne.
    Alors on m’en avait parlé (les anciens joueurs ETC des années précédentes), mais il faut vraiment le voir pour le croire. Les allemands trichent constamment à la table. Ils testent tout point de règle possible et je n’ai jamais fait appel autant à l’arbitre dans le week-end (avec un ratio démesuré, genre 10 fois plus que les rondes habituelles). Je laisse les joueurs décrire cela dans leurs débriefs respectifs…. C’est juste hallucinant. Je m’en veux de ne pas avoir pensé à noter le nombre de recours à l’arbitre dans la ronde et le nombre questions de règles de base. Le pire c’est que les joueurs sont bons mais vraiment un esprit exécrable en termes de jeu pour au moins la bonne moitié d’entre eux. Hallucinant. Lorsque je passe dans les travées pour aller chercher les arbitres, des joueurs/coaches étrangers viennent me voir pour me dire qu’ils nous souhaitent de bien les défoncer, seule équipe contre qui c’est arrivé. Le rapport de niveau de jeu entre les deux équipes se tient à peu près, mais leur méta est bien mieux monté que le nôtre. Nos parties se finissent mal (i.e. pas le bon tour, faits de jeu de dernier tour), ce qui nous fait perdre des points. Défaite à 8 pts au final.

    Cinquième ronde : l’Écosse.
    Les mecs sont globalement sympas, avec un ou deux pénibles. Ils n’ont pas de coach (je reviendrai là-dessus plus tard). Typiquement la ronde où les phases de pré-game sont en notre défaveur et l’estimé chute au point le plus bas du week-end, jusqu’à en devenir inquiétant. Mais beaucoup d’erreurs en face (ils ont sauvé une égale à 1 pt près contre la Roumanie en ronde 1) font que les gars remontent peu à peu. L’estimé est tendu sur la fin de manche et là situation inverse, nos fins de parties se déroulent globalement bien ce qui fait qu’on explose l’estimé pour mettre 120pts.
    Aparté : de mémoire il me semble que c’est ici qu’on doit affronter les USA au vu du classement, mais les rematchs font qu’on tombe contre l’Angleterre. Le coach USA vient me voir pour me dire qu’ils sont très déçus de ne pas nous affronter. C'est toujours sympa d'avoir ce genre d’échos.

    Sixième ronde : Angleterre
    Les Écossais affrontés précédemment viennent nous mettre en garde sur leurs joueurs qui n’ont pas une réputation très clean. En effet, ronde pas des plus agréables avec certains joueurs franchement pénibles. On la perd de deux points, qui nous manquent suite à une décision arbitrale à 4+…. Un peu mauvaise… Ça leur offre la 3e place.

    Maintenant différents points de réflexion :

    Je n’ai jamais autant marché. 3 jours à parcourir les travées pendant 8h, tout en étant sollicité de toute part, c’est franchement épuisant. On s’assoit dès qu’on peut, ce qui veut dire pas beaucoup, et globalement je m’écroulais sur une chaise en fin de ronde.

    Certaines équipes n’avaient pas de coach (écosse et une autre de mémoire), c’est très pénalisant pour eux. Leurs joueurs galèrent à retrouver les règles, leur capitaine est arraché de sa partie en permanence, et lorsqu’ils sont pressés ils laissent vite tomber.

    Sur le reporting à la communauté, je suis le seul coach que j’ai vu donner les rondes et résultats en live à sa communauté. C’est une prise de temps où on peut très bien faire autre chose pour l’équipe, donc il faut vraiment le prendre pour un avantage et pas comme un dû. J’espère cependant que ça vous a bien alimenté le week-end et permis de suivre cela au maximum ! C'est un plaisir que de vous faire vivre cela à distance et de voir vos commentaires et encouragements! Pour les horaires, sachez que les rondes reprenaient assez tard l’après-midi, et qu’il fallait que j’attende que les pairings et le pré-game soient passés, d’où un certain décalage.

    Un dernier point qui me tient à cœur : la bonne démarche à avoir lorsqu’on s’interroge sur les règles. Notamment parce que cela permettrait d’éviter la moitié des questions de règles du forum si c’était respecté et que ça vous aidera à être plus carré. Il n’y a pas photo, cela fait plus de 15 ans que je joue mais il n’y a pas si longtemps j’étais un joueur très orienté fun et fluff. Pour parvenir à assimiler les règles de la meilleure manière, il faut avoir une démarche. La première règle c’est de ne pas essayer de deviner. Il n’y a pas de « je pense que » ou « je crois que », c’est le meilleur moyen, surtout si vous jouez dans un groupe restreint de joueur, de prendre de mauvaises habitudes. Quand vous avez un doute, prenez le temps de regarder dans les règles. Ensuite posez-vous la question de quelles règles sont impactées.
    Typiquement, récemment la question sur le forum du qualif : « une figurine ne peut pas courir avec la relique, mais pourquoi le reste de son unité ne peut pas ». Il faut aller lire le scénar relique, et la règle de la course. Vous pouvez être sûr que les deux sont à consulter pour prendre votre décision, il peut exister des éléments sur n’importe quel de ces règles vous permettant de résoudre le problème. Ici c’est assez simple, mais parfois vous aurez le droit à du personnage, de la règle spéciale, du type d’unité, de la règle codex etc. etc…
    Ensuite une fois les règles de base consultées, et même si ça vous a permis de trouver une réponse crédible à votre question, toujours faire un tour dans les FAQ, puis dans les convs. Même raisonnement que pour les règles dans les convs, toujours chercher les différents endroits où peuvent se trouver la conv qui vous intéresse.
    Cette démarche vaut pour l’arbitrage, j’ai trop souvent vu des arbitres essayer de deviner la réponse (même à l’ETC…) alors qu’une simple consultation des règles permet d’être carré.
    C’est un coup à prendre, efforcez-vous d’acquérir cette démarche, ça vous permet clairement de hausser votre niveau de jeu en profitant des erreurs adverses lorsque celui-ci se plante. Ça vous permet en outre d’avoir un jeu propre où vous ne plantez pas votre adversaire même par inadvertance, ça évite les conflits a posteriori, les mauvaises réputations, etc…

    Pour finir une réflexion un peu plus globale sur l’ETC en France après avoir eu cette vision internationale. Clairement on pèche par problèmes de meta, et ça, je pense que c’est dû à la spécificité de notre circuit de tournoi classique mais pas que. Le niveau de jeu est également très élevé pour les bonnes équipes (et on a affronté l'ensemble du podium) mais pas déconnant par rapport au niveau de l’équipe (les défaites sont faibles), par contre il y a une marge énorme avec le niveau français. Globalement je pense sérieusement que le D2 ne sert à rien. Le niveau n’est vraiment pas là et les joueurs ne viennent pas pour partir à l’ETC. Je milite pour une inter-ré à la battle, qui permettrait aux joueurs de toute la France d’avoir un championnat en équipe, avec le format limité conventionné FR dont certains rêvent la nuit (ceux qui ne veulent pas aller à l’ETC mais qui essayent quand même de gérer le déroulement en France en fait….) Et à côté un vrai D1, où les équipes seraient plus resserrées sur des joueurs qui en veulent vraiment. Aujourd’hui les bons joueurs sont un peu trop dispersés dans de nombreuses équipes. Il vaut mieux moins d’équipes et plus de joueurs qui en veulent vraiment.
    Après globalement, la plupart des équipes qui sont à l’ETC n’ont pas un niveau exceptionnel, ou ont des niveaux de joueurs très hétérogènes. Taysir vous le confirmera lui qui a joué avec Malte, il s’est fait chier sur certains matchs parce que le niveau n’était pas là en face. Mais pour chopper un podium, il va clairement falloir que le niveau remonte dans les qualifs. Idem pour le méta, difficile de lutter contre, mais il y a beaucoup de listes copié collé en France entre D1 et D2 et probablement trop peu d’exploration de certains concepts (la GI polonaise par exemple…).
    Dernier point : jouer en anglais. Cela change tout. En termes de longueur, en termes d’échanges sur les points de règles, en termes de wording et de réflexes de jeu. C’EST PÉNALISER L’EQUIPE PARTANTE QUE DE FAIRE DES QUALIFS EN FRANÇAIS. Voilà, j’espère que comme ça le message passera et ne restera pas lettre morte auprès des autorités compétentes.

    Voilà, ce qui devait être un court débrief a fini en petit roman. J’espère avoir donné toutes les clefs dont je disposais pour le coaching à l’ETC, que cela serve aux futurs coaches et participe à l’élévation globale du niveau ou que cela permette de mieux faire comprendre ce rôle si particulier.

    Pour finir c’est une expérience exceptionnelle, et je ne peux qu’encourager les gens à faire au moins l’ESC si ce n’est le mercenaire pour l’ETC comme l’ont fait mes chers compatriotes Bretons. C’est la messe du tournoi et il faut le faire au moins une fois dans sa vie. À côté de ça j’ai passé un excellent moment avec des joueurs très sympathiques que j’ai été ravi de mieux connaître.
    Au plaisir de vous recroiser en tournoi, en qualifs et sur les tables de jeux pour cette nouvelle saison.

    Tornado
    avatar
    madBiker
    Porte-parole au conseil ETC

    Messages : 2808
    Date d'inscription : 28/07/2013
    Age : 103
    Localisation : Toulouse

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par madBiker le Lun 1 Sep - 11:17

    Déjà, merci pour ce chouette retour qui est autant un débrief, qu'un petit guide du coaching en fait.

    tornado a écrit: Je milite pour une inter-ré à la battle, qui permettrait aux joueurs de toute la France d’avoir un championnat en équipe, avec le format limité conventionné FR
    Peux tu développer ce concept stp ?

    tornado a écrit:(ceux qui ne veulent pas aller à l’ETC mais qui essayent quand même de gérer le déroulement en France en fait….)
    Je suis pas sûr de bien comprendre ce que tu mets derrière ça.
    Mais si ça s'adresse à moi / au bureau je veux bien un coup de décodeur.

    tornado a écrit:Dernier point : jouer en anglais. Cela change tout.
    Tu vois, ça c'est le genre de remarque qui tombe bien.
    Le format du D1 est encore en discussion, on se la met sous le coude pour en débattre.
    avatar
    P T-L

    Messages : 118
    Date d'inscription : 23/08/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par P T-L le Lun 1 Sep - 11:23

    C'est une manière de reparler de corde dans la maison du pendu. Dans les faits, le qualif 40K tient lieu de tournoi national inter-régions autant que de qualificatif en vue de l'ETC. Ce dernier, s'il existait un inter-régions 40K, serait potentiellement allégé des candidatures de joueurs qui n'ont pas vraiment l'intention ou l'espoir d'aller à l'ETC, et s'inscrivent aux qualifs faute d'autre tournoi national, pour l'aventure entre camarades.

    <édition> de plus, un inter-régions pourrait se jouer avec d'autres conventions de règles que celles de l'ETC, lesquelles ne sont souvent utilisées que comme pis-aller faute d'autre corpus.

    Après, c'est juste une remarque en passant pour rappeler ce qui se fait à battle, puisqu'en pratique un tel projet est surtout tributaire d'une asso disposant d'une grande salle et de la somme de bonnes volontés nécessaire à la gestion d'une telle manif.

    Ceci dit, il n'y a pas d'incompatibilité si le qualif ETC a une double vocation : qualification de l'équipe de France pour l'ETC et tournoi national. Mais on a vu croître la lourdeur de l'organisation du qualif, avec multiplication des déplacements (et des frais afférents), sans qu'au final cela satisfasse grand-monde, ai-je l'impression. De plus, il ne faut pas (par démagogie) minimiser l'importance de l'expression en angliche dans le feu de l'action, notamment pour prévenir ou gérer les litiges qui sont potentiellement nombreux à l'ETC proprement dit. Un tournoi inter-régions bien français n'aurait pas ce problème, alors que si on veut jouer les qualifications de manière sérieuse, le langage est un des facteurs à inclure.
    avatar
    Tornado

    Messages : 427
    Date d'inscription : 29/09/2011

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Tornado le Lun 1 Sep - 12:05

    Déjà, merci pour ce chouette retour qui est autant un débrief, qu'un petit guide du coaching en fait.

    Merci, content que ça plaise, en effet, autant que l'XP acquise soit transmise au plus grand nombre. D'autant plus sur ce poste qui est souvent assez "obscur".

    Sinon PTL a bien parlé.

    Je suis pas sûr de bien comprendre ce que tu mets derrière ça.
    Mais si ça s'adresse à moi / au bureau je veux bien un coup de décodeur.

    Ca ne s'adresse à personne en particulier parceque je n'ai pas de pseudo en tête, et que je n'ai qu'une vague idée de ce que compte faire le bureau cette année. Mais j'ai quand même l'impression qu'il y a de manière récurrente un débat sur le fait de conventionner le format, de mettre des limitations (ouin ouin les volants, ouin ouin les beaststar, ouin ouin les charges warp).

    Ca n'a pas de sens dans le cadre d'une asso qui a pour but de préparer l'ETC en France. Et au final on a un lobbying de certains pour changer le format, parceque ces personnes ne veulent pas s'adapter à un jeu qui évolue et au format imposé au niveau européen, mais qui ne veulent pas lâcher l'affaire du championnat par équipe en France. Ca donne quand même vachement l'impression de gens qui se moquent pas mal au final de l'ETC mais qui veulent garder leur petit circuit annuel de poutre.

    Solution : faire un championnat par équipe en France type interré Battle, qui est très mobilisateur, et qui permettra aux gens d'assouvir leur soif de poutre communautaire. Déjà ça éviterai ce genre de débat assez stériles de mon point de vue sur le format ETC alors que de toute façon il nous est imposé, ensuite ça éviterai la multiplication d'équipes qui viennent parce qu'il y avait de la lumière au D2. Déjà, des qualifs en anglais et une PAF plus élevée (genre pour financer une partie du voyage...) devrait dissuader les moins motivés. Et tout le monde serait content au final... On aurait moins d'équipes mais plus de concentration de grobills qui en veulent vraiment pour l'ETC (qui sont aujourd'hui un peu dispersés dans les différentes team), et à côté de ça on aurait un grand championnat annuel par équipe avec format conventionné pour le plaisir de tous.

    Bon ça c'est la théorie, c'est ce qu'ils font à Battle, et (désolé s'ils nous lisent) leurs résultats sont quand même pas follichons. Après le problème est peut être ailleurs (pour les "initiés" : aux wc? ^^)

    Mais je ne suis pas sûr que les lobbyistes soient prêt à se coltiner l'orga de ceux pour quoi ils militent. C'est le problème avec les lobbyistes.


    Tornado,
    mes deux sous

    Olohme40
    Grand modérateur

    Messages : 1508
    Date d'inscription : 23/01/2011

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Olohme40 le Lun 1 Sep - 12:37

    Je suis d'accord avec toi Tornado. Nous avons déjà échangé ensemble lors du D0. J'ai personnellement abordé le sujet avec tous les joueurs du D0 pour voir s'il était possible que chacun quitte son équipe pour que l'équipe du D0 devienne une réelle opportunité de challenger pour l'équipe Bisounours.

    Personne n'a souhaité quitter son équipe classique (même toi à l'époque....)

    je vais en faire hurler plus d'un mais les 3 premières équipes du D1 ne devraient pas faire le D2 l'année suivant pour :

    faire  des économies
    faire plus de training ensemble dans l'équipe.
    avoir du temps pour recruter de meilleurs joueurs et pour piocher des joueurs au besoin dans les équipes du D2.
    approfondir le métagame européen.

    Mais ceci sera un dur combat pour le bureau


    Dernière édition par Olohme40 le Lun 1 Sep - 13:16, édité 1 fois
    avatar
    arc_ange

    Messages : 822
    Date d'inscription : 18/12/2011
    Age : 33
    Localisation : Cognac

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par arc_ange le Lun 1 Sep - 12:58

    Merci pour ce debrief Tornado, je me demandais en effet ce que tu avait bien pu bran**er pendant que je faisais mes parties!! Smile

    sinon c'est pas déconnant de réfléchir a 2 circuits distincts: la qualif "champions de France", et celle pour les vrais motivés/dispo capables de poser 10 jours de vacances et de claquer minimum 500€!

    On pourrait aussi imaginer que tous les orgas chtampelisé "qualif ETC FR" rajoutent 1 ou 2 euros a leurs paf, argent qui serai mis de côté pour "soulager" parex les frais de l'EDF...
    avatar
    Drako-

    Messages : 263
    Date d'inscription : 27/01/2013

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Drako- le Lun 1 Sep - 13:54

    Merci pour ce debrief très complet, tu as fait un excellent taff!

    Ton debrief ouvre vraiment les yeux sur tout ce qu'à a faire un coach, et j'avoue que j'étais loin d'imaginer que c'était aussi prenant. J'ai beaucoup rit sur le paragraphe ou tu parles de surveiller les tricheurs, je pense que rien que pour ca ca vaut le coup d'avoir un coach Laughing

    Le suivi en live est un bonus, mais je pense tout de même que c'est un gros plus moral pour les joueurs français, de savoir que leur compatriotes sont derrière eux. Et pour la communauté, ca nous permet de nous sentir plus proche de l'équipe.

    Quelques remarques suites aux discussions:
    - Évincer les petites équipe du qualif : il me semble que l'un des objectifs de l'asso était de faire monter le niveau en France, quoi de mieux que d'aller se confronter aux grosses équipes? Savoir qu'on aucune chance de reporter le qualif, ca ne veut pas dire qu'on ne veut pas progresser pour se donner les moyens d'y arriver les années d'après!

    - Jouer en anglais : Il me semble qu'il en avait été question pour le D0 et ce serait vraiment une bonne idée.

    - Subventionner le voyage pour l'équipe de France : Je n'irais pas jusqu'a dire qu'il faut intégralement financer le voyage de l'EdF (ne serait-ce qu'a cause des querelles intestines incessantes, si en plus on y ajoute des histoires de sous...), mais offrir une aide financière aux joueurs me parait une bonne idée.
    avatar
    wildgripper

    Messages : 1672
    Date d'inscription : 20/08/2010
    Age : 4

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par wildgripper le Lun 1 Sep - 15:57

    Déjà, merci pour ton débrief, c'est super cool.

    Plus généralement, sur ta vision de la communauté et de la préparation au sens large, je partage un certain nombre de tes constats. Le foirage de méta vient autant de l'équipe de France et du petit cercle qui a participé à sa prépa dans les derniers mois que de la communauté toute entière dont une bonne partie a passé plus de temps à chercher des moyens de limiter au hasard la démonologie vie des restrictions qu'à chercher des listes pour poutrer le démon. J'"ai rien contre les restrictions hein, mais en terme de préparation à l'etc, qu'est-ce qui est le plus constructif?

    . Globalement je pense sérieusement que le D2 ne sert à rien. Le niveau n’est vraiment pas là et les joueurs ne viennent pas pour partir à l’ETC. Je milite pour une inter-ré à la battle, qui permettrait aux joueurs de toute la France d’avoir un championnat en équipe, avec le format limité conventionné FR dont certains rêvent la nuit (ceux qui ne veulent pas aller à l’ETC mais qui essayent quand même de gérer le déroulement en France en fait….) Et à côté un vrai D1, où les équipes seraient plus resserrées sur des joueurs qui en veulent vraiment. Aujourd’hui les bons joueurs sont un peu trop dispersés dans de nombreuses équipes. Il vaut mieux moins d’équipes et plus de joueurs qui en veulent vraiment.
    Après globalement, la plupart des équipes qui sont à l’ETC n’ont pas un niveau exceptionnel, ou ont des niveaux de joueurs très hétérogènes. Taysir vous le confirmera lui qui a joué avec Malte, il s’est fait chier sur certains matchs parce que le niveau n’était pas là en face. Mais pour chopper un podium, il va clairement falloir que le niveau remonte dans les qualifs. Idem pour le méta, difficile de lutter contre, mais il y a beaucoup de listes copié collé en France entre D1 et D2 et probablement trop peu d’exploration de certains concepts (la GI polonaise par exemple…).

    - Évincer les petites équipe du qualif : il me semble que l'un des objectifs de l'asso était de faire monter le niveau en France, quoi de mieux que d'aller se confronter aux grosses équipes? Savoir qu'on aucune chance de reporter le qualif, ca ne veut pas dire qu'on ne veut pas progresser pour se donner les moyens d'y arriver les années d'après!

    Je pense que vous ne considérez pas cette question sous le bon angle. Au final, je vous propose d'aborder cette problématique de façon encore plus générale: de nos jours, en France, comment un joueur "débutant" ou "débutant dans le no-limit" peut-il devenir un vrai poutreur? Et bien j'ai l'impression que c'est devenu assez dur, parce que soit tu es très bon et tu es capable de réinventer le jeu tout seul (ce qui me semble assez rare), soit il te faut t'entraîner au contact des autres gros joueurs, échanger avec eux, etc... Or, rentrer en contact avec ces joueurs là est devenu assez difficile. Quoi qu'on en dise, il n'y a plus de forum relativement ouvert où causer de jeu compétitif, et surtout pas avec des mecs qui s'y connaissent, et pire encore, j'ai l'impression que les gros joueurs ont tendance à faire moins de tournoi qu'il y a quelques années.

    Du coup, il y a une espèce de fracture de la commuté en deux groupes qui se fréquentent de moins en moins, ou une fois par an au D2 si vous voulez, et encore.

    Quelles sont les causes de tout ça? J'en vois plusieurs.

    Premièrement, le système de qualif par équipe cloisonne les discussions et limite les échanges au niveau de la communauté.
    Deuxièmement, ne faire qu'une ou deux étapes de qualif fait que les équipes ne montrent leurs concepts que deux fois dans l'année, et les gardent secrets le reste du temps, ce qui limite encore les échanges.
    Troisièmement, le seul moyen de progresser est de se faire recruter par une équipe de clients à peu près sérieux ne serait-ce que pour commencer à envisager le méta de façon raisonnable, ce qui est crucial pour devenir un bon joueur. Or, il n'existe pas beaucoup d'équipes de ce niveau, et ces équipes là ne peuvent pas se permettre de recruter plein de mecs d'un niveau "inférieur" sans voir le leur baisser, ce qui limite leurs chances de victoires, et ainsi de suite.
    Et finalement, j'ajouterais que la probabilité de partir à l'etc est trop faible, et que ça freine des motivations.

    Et voila. Tout ça pour dire que je pense que le meilleur moyen d'améliorer la performance de l'équipe de France est d'augmenter le niveau général de la communauté, et que ça ne pourra pas se faire sans une plus grande ouverture du no-limit.
    avatar
    Salgin

    Messages : 1506
    Date d'inscription : 20/08/2010
    Age : 40
    Localisation : Nogent le Roi

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Salgin le Lun 1 Sep - 16:10

    wildgripper a écrit:Tout ça pour dire que je pense que le meilleur moyen d'améliorer la performance de l'équipe de France est d'augmenter le niveau général de la communauté, et que ça ne pourra pas se faire sans une plus grande ouverture du no-limit.

    Voilà.

    Ce qui, à mon avis, devrait être couplé avec ce que dit Tornado : Séparer la qualif de l'EdF du circuit de poutre par équipe afin que les personnes susceptibles de faire partie de l'EdF se frittent entre elles d'une part et qu'un réseau de championnat par Equipe existe en parallèle pour permettre aux nouvelles pousses d'éclore et de limiter le phénomène touristes d'alourdir le processus.

    Ce qui permettrait entre autres de ne plus limiter à un seul D2 où 80% des équipes ne jouent finalement qu'une fois dans l'année et Brainstorm pendant 6 mois et un seul D1 où les 6 meilleures vont remettre en cause leur meta durant un mois et jouer une deuxième fois.
    Si on veut accroître la recherche de nouveau méta, faut jouer en équipe.
    Et pas qu'une fois.
    Faut faire un Championnat avec diverses étapes. Et jouer.

    Et ce qu'il y a de bien là dedans, c'est qu'une équipe sera jamais 100% disponible, donc elle intégrera de nouveaux éléments et brassera de nouvelles idées le temps de préparation du-dit tournoi.

    Et puis la routourne tournera. Encore et encore et les gens seront content. Ou pas, c'est la vie.

    Et au final, de toute façon, ce seront encore les Bisounours qui partiront à Prague pour passer de bonnes vacances alors autant contenter tout le monde.
    Ceux qui partiront et ceux qui resteront et pourront jouer plus qu'une fois en milieu dur.

    Vinzz'
    avatar
    Tornado

    Messages : 427
    Date d'inscription : 29/09/2011

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Tornado le Lun 1 Sep - 16:46

    Houla, loin de moi l'idée ni l'envie de relancer une énième fois la discussion stérile sur la formule de qualification fr.

    - Évincer les petites équipe du qualif : il me semble que l'un des objectifs de l'asso était de faire monter le niveau en France, quoi de mieux que d'aller se confronter aux grosses équipes? Savoir qu'on aucune chance de reporter le qualif, ca ne veut pas dire qu'on ne veut pas progresser pour se donner les moyens d'y arriver les années d'après!

    Quand je parlais du problème du D2, c'est surtout parce que les équipes qui viennent au D2 sont peu ou pas préparées, et n'ont pas de véritable ambition européenne. Il n'y a pas d'histoire d'évincer qui que ce soit à partir du moment où l'équipe vient sérieusement.

    Si c'était le cas, si on avait vraiment 20 équipes motivées en France, ce serait podium chaque année hein, parce que le niveau, la prépa et le méta ne serait pas le même, là franchement faut pas se voiler la face, quelles sont les équipes à préparer sérieusement les qualifs? Dont les 8 joueurs viennent motivés et entrainés, en connaissant les listes, le méta, les règles?

    Certaines équipes ne seraient elles pas bien plus motivées par un interré?

    Arnar

    Messages : 52
    Date d'inscription : 14/09/2013

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Arnar le Lun 1 Sep - 17:18

    Excellent débrief d'un type dont on n'a pas l'habitude. Comme le dit madbiker, c'est presque un guide du coach, faut le mettre à un endroit pour que ça serve à tout le monde !


    Le débat sur la formule de sélection est certes ce qui revient chaque année, mais je trouve que tu ouvres une porte qui peut porter ses fruits avec l'idée de tournois par équipe séparés des qualifs pour l'ETC. J'ai l'impression que trop peu de tournois par équipe en format compétitif ont lieu en France. Dans la mesure où on a tendance à se concentrer sur quelques codex forts dans les tournois individuels, jouer en équipe apporte une nouvelle dimension de jeu en obligeant à s'intéresser à l'intégralité des codex.

    Une autre question se pose en élargissant. Est-il envisageable d'avoir plus de tournois internationaux par équipe ? Je ne me suis intéressé au milieu ETC que très récemment, mais à part l'ETC et les quatre nations où on n'a qu'une équipe par pays, je commence à peine à entendre parler d'un tournoi avec plusieurs équipes par pays avec celui qui se prépare en Russie. Plutôt que d'avoir des équipes nationales qui s'affrontent, permettre à tous de jouer contre des adversaires plus différents et ferait certainement améliorer le niveau de jeu.
    avatar
    Salgin

    Messages : 1506
    Date d'inscription : 20/08/2010
    Age : 40
    Localisation : Nogent le Roi

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Salgin le Lun 1 Sep - 17:43

    De toute façon, suffit de voir le résultat du Nova pour comprendre qu'une équipe forte ne pourra pas se faire par une somme de joueurs issus d'un championnat individuel mais bien d'une sélection par équipe.

    Ou alors tout le monde joue Eldar et on fait le choix à la marelle ou à la chaise musicale.

    Vinzz'
    avatar
    madBiker
    Porte-parole au conseil ETC

    Messages : 2808
    Date d'inscription : 28/07/2013
    Age : 103
    Localisation : Toulouse

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par madBiker le Lun 1 Sep - 19:16

    Pour les tournois par équipe, en dehors des qualifs D2/D1, il existe tout de même Vitrolles, Sète, bientôt Toulouse, Bordeaux (mais je crois que celui-là c'est pas du noLimit), sur Paris le GDL, et je les connais pas tous, bref ça pousse tout doucement.
    Je signale d'ailleurs que Vitrolles/Sète feront partie du Championnat cette saison, et p'têtre Toulouse si on a une date pas trop tardive.
    Comme quoi, le circuit prend forme (même si je vous l'accorde cette saison c'est panaché entre individuel et par équipe).

    Pour les tournois internationaux par équipe, on a le 4 Nations (Belgique Hollande France Allemagne), et le 6 Nations (avec des pays du Royaume uni et la Belgique). J'en connais pas d'autre.
    A un moment Manolo a parlé de monter un truc dans ce gout là, mais pas de news depuis. Des nouvelles peut-être ?
    Et puis j'ai bien une petite idée dans les cartons cette année ... mais on va d'abord voir comment se goupille l'initialisation de la saison des qualifs avant d'aller plus loin sur le sujet.

    le_venerable

    Messages : 191
    Date d'inscription : 30/11/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par le_venerable le Lun 1 Sep - 22:03

    Merci TOrnado !

    J'ai du mal à vous suivre, vous voulez séparer la qualif de l'EdF d'un circuit de poutre par équipe ?
    En gros, il y aura des tournois par équipe format ETC et derrière,en parallèle un qualif resserré ?

    Ben autant faire 3-4 tournois dans l'année estampillés prépa ETC et l'équipe qui fait le meilleur classement cumulé sur ces tournois est déclarée équipe de France.
    Le soucis, c'est que c'est encore plus contraignant que de faire un D2 puis un D1.

    Et cela pose un pb en terme d'orga car il n'est pas à souhaiter AMHA que ces tournois prépa ETC remplacent les tournois classiques qu'ils soient par équipe ou individuel. C'est ce qui se passe actuellement même si on a  Ardias, dakka ou encore Caen. C'est dans ces tournois kwiels que se fait le renouvellement, que sortent les nvelles têtes.

    Après pour poursuivre la réflexion, le w.e. dernier, on parlait avec le Billou du niveau général de la communauté.
    On était d'accord pour dire qu'il était plutôt en baisse à cause justement du cloisonnement lié à cette formule et puis que les gens tournoient moins de façon général.
    D'un façon générale, on voit moins de gens en tournois classiques parce que les w.e. prévues pour les tournois lambda sont remplacés par des w.e. trainings.
    Il y a ce pb là également.

    Que l'on joue en mou ou en dur, si le joueur en face est bon, on progresse tout pareil.
    AMHA, il faut les 2 parce que dans les tournois format ETC, les listes sont sclérosées, tout le monde joue les 3 top codex et le meta français n'avance pas. On l'a bien vue l'an dernier.
    Sur du tournoi plus soft, on apprend des tours de con, et puis parfois on joue contre un joueur qui a une liste plus dure et c'est là qu'on se sort les doigts pour essayer de faire qqchose.

    le_venerable

    Messages : 191
    Date d'inscription : 30/11/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par le_venerable le Lun 1 Sep - 22:30

    Double post pour la bonne cause de l'inter-région, un des serpents de mer du 40k...
    Il est fort probable qu'un tel évènement permettrait d'alléger le nb de joueurs pour le qualif.
    Si le qualif a ce succès, c'est parce qu'il permet de souder des gens autour d'un projet commun (c'est beau...).
    Comme dit PTL, si l'inter-région parvient à remplacer l'ETC en tant que projet commun, cela marchera mais qu'est-ce qui va motiver les gens à aller à un inter-région davantage qu'à un qualif ETC ?
    Surtout si les gros joueurs n'y vont pas ?

    EN tout cas, le projet me plaît perso...
    avatar
    Isenheim

    Messages : 789
    Date d'inscription : 13/08/2014

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Isenheim le Lun 1 Sep - 23:25

    wildgripper a écrit:
    Je pense que vous ne considérez pas cette question sous le bon angle. Au final, je vous propose d'aborder cette problématique de façon encore plus générale: de nos jours, en France, comment un joueur "débutant" ou "débutant dans le no-limit" peut-il devenir un vrai poutreur? Et bien j'ai l'impression que c'est devenu assez dur, parce que soit tu es très bon et tu es capable de réinventer le jeu tout seul (ce qui me semble assez rare), soit il te faut t'entraîner au contact des autres gros joueurs, échanger avec eux, etc... Or, rentrer en contact avec ces joueurs là est devenu assez difficile. Quoi qu'on en dise, il n'y a plus de forum relativement ouvert où causer de jeu compétitif, et surtout pas avec des mecs qui s'y connaissent.

    Complètement d'accord.

    Quand un type veut jouer sérieusement à un jeu vidéo compétitif, il tape sur Google et il se retrouve avec des guides, des vidéos, l'application de build orders... Et surtout des forums d'échanges et des conseils.

    Quand un type veut jouer sérieusement à W40k, il a son White Dwarf, le Warfo et ses copains de quartier. Et je ne suis même pas certain qu'il va s'apercevoir qu'il joue à un jeu de stratégie poussée.

    Je ne pense pas qu'il faille d'abord pointer le manque de motivation pour expliquer la baisse de niveau général. C'est plus une question d'accès à l'information. Quand un type ne connait pas les compos dominantes du méta ou n'a pas les automatismes de jeu, ce n'est pas forcément parce qu'il ne pratique pas. En général, quand tu t'entraînes mal, tu continue de faire de la merde. Surtout que les tournois ne servent pas à améliorer son niveau. Ils sont juste l'épreuve qui permettent de valider si on a atteint un bon niveau.

    Par ailleurs, le circuit ETC français est quand même bien inconnu/peu fréquenté par la plus grosse majorité des joueurs de W40k (ceux dont est censé provenir le sang neuf). Et ce n'est pas en changeant la méthode de qualification que vous allez améliorer le niveau, puisque ça ne va finalement concerner que les joueurs déjà inscrits.

    La scission de la communauté et la baisse de niveau est plus une question d'ouverture et de pédagogie.
    avatar
    Tornado

    Messages : 427
    Date d'inscription : 29/09/2011

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Tornado le Mar 2 Sep - 9:31

    Comme le dit madbiker, c'est presque un guide du coach, faut le mettre à un endroit pour que ça serve à tout le monde !

    Aucun problème pour en faire un petit guide non illustré du coaching "à la Tornado" (je ne prétend pas détenir la vérité absolue, d'ailleurs si des coachs antérieurs/du qualifs voient des trucs qui manquent, je suis tout à fait intéressé) à mettre sur le site de la feq avant que ce post ne s'enterre de lui même.

    Pour le reste des débats : http://www.youtube.com/watch?v=_ifJapuqYiU
    avatar
    Salgin

    Messages : 1506
    Date d'inscription : 20/08/2010
    Age : 40
    Localisation : Nogent le Roi

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Salgin le Mar 2 Sep - 9:51

    C'est bien pour ca qu'Il faut faire la scission. Demain, j'aimerais bien pouvoir apprendre a faire du Tennis avec Federer mais Il n'est pas accessible et Il perdrait son temps. Et pour le croiser en Tournoi, faut le niveau pour passer les barrages.

    Et ca fonctionne pour tous les hauts niveaux.

    Ce que je dis, ce n'est pas de supprimer les grosses teams des autres, c'est de laisser les grosses teams entre elles pour la qualif et faire un championnat a cote pour que les teams qui veulent se frotter aux grosses sans pour autant avoir leur niveau  puissent le faire. Ce qui implique des grosses qu'elles participent.

    Maintenant d'un point de vue plus terre a terre, le systeme ne marche pas et ne marchera jamais car pour evoluer, Il faut :

    - Affronter des gens de son niveau ou superieur
    - Avoir le reflexe d'oser tester des concepts ou des compos atypiques (Cf liste de Throst qui a choquee)
    - Ne jamais lacher une partie et sauver le moindre point.
    - Ne jamais vouloir interdire quelque chose
    - Avoir une connaissance parfaite des regles/codex/FaQ/Clarif
    - Avoir la demarche de recherche de l'optimisation (liste et regle)
    - Connaitre parfaitement le meta et l'environnement de jeu
    - Etre reactif aux sorties et adapter son armee en fonction

    Et surtout, jouer et maitriser son armee. Si vous maitrisez votre codex, vous pouvez briller. Le meilleur exemple reste Arch_ange qui fait un excellent classement avec une liste de merde. Mais comme Il maitrise son codex, Il a reussi a en utiliser le plein potentiel.

    Or aujourd'hui, faire du tournoi en Team de haut niveau, Il n'y a que l'ETC et les qualifs. Soit un tournoi pour la majorite des Teams. Certains tournois commencent a s'y mettre ce qui est tres bien mais ce n'est pas encore assez pour hausser un niveau Compet d'une communaute d'autant qu'elle se refuse a virer les limitations et a explorer les possibilites d'alliances donc ca ne peut pas marcher.


    Vinzz
    avatar
    madBiker
    Porte-parole au conseil ETC

    Messages : 2808
    Date d'inscription : 28/07/2013
    Age : 103
    Localisation : Toulouse

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par madBiker le Mar 2 Sep - 10:07

    Il ne faut pas attendre que ces événements se montent tout seuls.
    Quelques orgas se bougent mais si vous en voulez plus, il en faut plus qui se bougent :-)
    L'encapsulage dans une "formule", un "championnat" ou ce que vous voulez, ne doit pas venir du haut mais suivre le mouvement des orgas. Et attention à raisonnablement doser l'élitisme, car à trop suivre cette tendance on perd des joueurs = l'orga ne suit plus.
    avatar
    Isenheim

    Messages : 789
    Date d'inscription : 13/08/2014

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Isenheim le Mar 2 Sep - 10:36

    Salgin a écrit:C'est bien pour ca qu'Il faut faire la scission. Demain, j'aimerais bien pouvoir apprendre a faire du Tennis avec Federer mais Il n'est pas accessible et Il perdrait son temps. Et pour le croiser en Tournoi, faut le niveau pour passer les barrages.

    Ouais, sauf que la communauté des joueurs de w40k n'est pas aussi grande que celle des joueurs de tennis. Et que les Federer de w40k, tu ne les vois pas à la télé. Du coup, je reviens à ce que je disais plus haut : le péquin moyen n'a aucune idée du niveau de jeu à atteindre si il sort de sa cambrousse une fois par an.

    Maintenant d'un point de vue plus terre a terre, le systeme ne marche pas et ne marchera jamais car pour evoluer, Il faut :
    - Affronter des gens de son niveau ou superieur
    - Avoir le reflexe d'oser tester des concepts ou des compos atypiques (Cf liste de Throst qui a choquee)
    - Ne jamais lacher une partie et sauver le moindre point.
    - Ne jamais vouloir interdire quelque chose
    - Avoir une connaissance parfaite des regles/codex/FaQ/Clarif
    - Avoir la demarche de recherche de l'optimisation (liste et regle)
    - Connaitre parfaitement le meta et l'environnement de jeu
    - Etre reactif aux sorties et adapter son armee en fonction

    Cela, c'est effectivement des règles de base, mais pas forcément logique pour les non-initiés.

    L'année dernière, les américains s'étaient heurtés au même problème. Leur pays est grand, la communauté vachement éclatée, et ils avaient envie de gagner l'ETC. Du coup, il y a un type malin qui a crée Torrent of Fire. Et côté pédagogie ou développement de l'esprit de poutre chez le newbie, c'est très bien. En plus de leur apporter un système de classement des joueurs.

    About us de Torrent of Fire a écrit:Meet Chip Boyd, the founder of Torrent of Fire and self-diagnosed 40k addict. As a project manager by trade, he recognized that the Warhammer40k community could use professionally-built software to help the community grow and thrive. He and his Torrent of Fire team aim to give you the competitive edge that’s been missing from your game.

    Alors, on ne rencontre pas en vrai Chip Boyd, mais tu as des articles accessibles par tous pour savoir comment gauler ta liste ou la gueule du méta du moment. Exemple :
    http://www.torrentoffire.com/5631/army-build-power-rankings-volume-2

    (Même si leur méta est un peu chelou sur plusieurs points)

    Du coup, les ricains finissent 4e cette année. Et leur site a dépassé les 1 an de vie.
    Tenir un blog est super chronophage et reste un travail personnel. Par contre, avoir un site où il y a plusieurs contributeurs permet d'avoir davantage de contenu, et un éventail de regards plus large sur le jeu.

    Or aujourd'hui, faire du tournoi en Team de haut niveau, Il n'y a que l'ETC et les qualifs. Soit un tournoi pour la majorite des Teams. Certains tournois commencent a s'y mettre ce qui est tres bien mais ce n'est pas encore assez pour hausser un niveau Compet d'une communaute d'autant qu'elle se refuse a virer les limitations et a explorer les possibilites d'alliances donc ca ne peut pas marcher.

    C'est vrai. Mais ce genre d'évolution passera forcément par des initiatives individuelles.
    Personnellement, j'ai intégré le club de la MGWA, au nord de Paris, en octobre dernier. J'ai poussé les joueurs, pendant un an, à mettre en place des tournois carrés. Du coup, le no-limit de l'année prochaine sera labellisé ETC, même si c'est de l'indiv'. Et je continue de faire du prosélytisme pour intéresser les joueurs au jeu dur.
    avatar
    Manol_Druss

    Messages : 3290
    Date d'inscription : 20/08/2010
    Age : 45
    Localisation : Dans la piscine

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Manol_Druss le Mar 2 Sep - 10:42

    Pour mon projet de 4N mediterraneen ca va venir quand j aurai evaque d autres imperatifs.
    Pour le reste, remplissons deja les tournois actuel, ce sera deja beau

    Mogor

    Messages : 296
    Date d'inscription : 13/09/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Mogor le Mar 2 Sep - 12:18

    Merci Tornado pour le débrief en tout cas !!

    Pour ce qui est de faire le qualif en anglais, je pense que c'est impossible (même si ça serait utile) tout simplement parce que 2 personnes dont ce n'est pas la langue maternelle finront forcément par reparler en français pour régler une situation.

    En revanche, fonctionner uniquement en anglais avec le matos de jeu est déjà un bon pas en avant (listes d'armée, livre de règle en VO qui fait foi, etc.). ça permet de connaitre les nom des règles spéciales et des équipements dans la langue de Shakespeare

    Mogor
    avatar
    Aedarian

    Messages : 340
    Date d'inscription : 02/06/2014

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Aedarian le Mar 2 Sep - 12:19

    Merci pour ce débrief "rapide" ^^

    le rôle de coach est vraiment bien expliquer et le partage d’expérience est une très bonne chose pour faire grandir la communauté.

    Merci bien Wink
    avatar
    thebs

    Messages : 494
    Date d'inscription : 21/08/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par thebs le Mar 2 Sep - 16:56

    Pour moi il n'y a pas de mystères.

    Une équipe qui peut gagner l'ETC doit, pour moi, avoir des joueurs qui remplissent ces critères:
    - maîtriser les règles/FAQ/conventions par cœur (en VO)
    - maîtriser un codex un codex (ou 2) à la perfection. Changer de liste/codex à la dernière minute est une aberration
    - parler anglais correctement
    - 1 à 2 parties d'entrainement minimum par semaine
    - 1 à 2 weekend d'entrainement et/ou de tournoi par mois
    - participer à plusieurs tournois à l'étranger, si possible en Allemagne et/ou Pologne
    - consacrer 1 semaine au moins à tester toutes les listes des big 4 (All/Pol/GB/USA) avant l'ETC.
    - être plus con qu'un Allemand sur les points de règles

    Perso si j'avais le temps c'est comme ça que je monterai une équipe.
    Mais comme je ne l'ai pas, bah tant pis pour moi Wink
    avatar
    Lex-A
    Capitaine de l'équipe de France

    Messages : 612
    Date d'inscription : 16/04/2012
    Age : 25

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Lex-A le Mar 2 Sep - 18:36

    Changer de liste/codex à la dernière minute est une aberration


    Et changer de version à 2 mois de l'event ?


    être plus con qu'un Allemand sur les points de règles

    Si tu veux que la France soit représentée par des tricheurs, c'est ton problème.


    Pour le reste on est bon Smile

    avatar
    perceval14

    Messages : 141
    Date d'inscription : 23/11/2012

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par perceval14 le Mar 2 Sep - 22:23

    Merci pour ce débrief Tornado, dois-je en déduire que tu sera candidat au prochain bureau ? Smile

    Intéressant d'avoir ton témoignage de cette partie spécifique du tournoi d'équipe.
    avatar
    Tornado

    Messages : 427
    Date d'inscription : 29/09/2011

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Tornado le Mar 2 Sep - 22:42

    - être plus con qu'un Allemand sur les points de règles

    Sérieusement, ce qu'il ne faut pas lire des fois.... tu te rends compte de la valeur défendue derrière cette phrase?

    Il ne faut pas rêver hein, jouer à ça sur de l'event "one shot" de type ETC avec sa dimension internationale et son arbitrage plus que coulant peut passer. A un niveau communautaire, tout comportement de la sorte serait socialement puni avant de l'être règlementairement, suffit de voir les réputations que certains se trainent... J'aimerai bien voir une équipe tenter ça une année tiens, encore plus si j'arbitre.

    A part ça, il est dommage d'omettre dans ta liste toute la dimension contextuelle de préparation d'une équipe, méta et environnement "local" et "national".
    avatar
    thebs

    Messages : 494
    Date d'inscription : 21/08/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par thebs le Mer 3 Sep - 8:40

    @Lexa:
    Je suis bien d'accord qu'il ne fallait pas rater le virage de la V7 et particulièrement des pouvoirs psys.
    J'ai cependant constaté qu'à chaque fois qu'on pondait une liste à l'arrache pour essayer de coller au Méta c'est justement cette liste qui se révélait "boulet".
    Je n'ai pas encore eu le temps de regarder les résultats dans le détail mais je ne pense pas que les listes invocation aient le mieux performé cette année.

    Concernant les Allemands.
    Ne me faites pas dire ce que j'ai pas dit.
    Pour avoir arbitré un ETC à Munster en 2011, j'ai moi aussi été confronté aux Allemands.
    Je me souviens qu'ils avaient un seul vrai tricheur, le joueur Ork.
    Les autres étaient plutôt propres, ou alors plus discrets.
    Leur vrai problème est qu'ils ont un sentiment de supériorité exacerbé qui semble leur donner un "super pouvoir" afin d'écraser les autres devant leur superbe.
    Ils se permettent donc d'imposer leur point de vue sur des points de règles (genre skyshield = couvert 3+) afin d'en tirer bénéfice en partie.
    La ou je dis "il faut être plus con qu'un Allemand", c'est ne rien lâcher, jamais.
    A Münster, j'ai failli me battre physiquement avec un teuton de 2m et + de 100Kg du nom de Florida Boy qui voulait pas m'écouter. Bah au final je lui ai fait fermer sa grande babaille.
    Ça a faillit aussi super mal se passer avec Simon Braindead suite à un de mes choix arbitraux.
    Mais j'ai rien lâché.
    Bref faut jouer propre mais jamais rien lâcher donc pour ça faut maîtriser son sujet à fond.
    Pour eux, le FourtyK c'est plus qu'un jeu. Autant être à la hauteur.

    @Tornado: oui mais ma liste est pas exhaustive. J'ai certainement oublié plein de choses.


    @Bisous: On va pas refaire le match et si vous aviez battu l'Angleterre vous auriez fini sur le podium, mais je continue à penser qu'il vous a peut-être manqué un chouilla de préparation juste avant (enfin selon les infos que j'ai).

    Un jour, quand mes enfants seront grands (bref pas tout de suite), si je suis encore dans le FourtyK, p'têtre bien que je me laisserai tenter par une expérience de préparation comme celle décrite ci-dessus...
    En attendant je lurk Smile
    avatar
    Tornado

    Messages : 427
    Date d'inscription : 29/09/2011

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Tornado le Mer 3 Sep - 9:31

    Ok, on est d'accord dans ce cas, je l'avais lu sous l'aspect jeu bordel line... Je te rejoins sur l'aspect psycho des parties, ne rien lacher, mais comme tu le dis, il faut savoir rester fairplay et propre avant tout.

    Je me souviens qu'ils avaient un seul vrai tricheur, le joueur Ork.
    Les autres étaient plutôt propres, ou alors plus discrets.

    Ah, ben ça a du changer ^^ Mais attention, ils font ça bien hein.... Je ne donnerai pas d'exemples pour ne pas donner trop "d'idées" aux gens. Les débriefs parleront d'eux même.


    On fait de ta liste une charte à faire signer par les joueurs qui s'inscrivent aux qualifs histoire de rigoler?
    avatar
    thebs

    Messages : 494
    Date d'inscription : 21/08/2010

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par thebs le Mer 3 Sep - 10:39

    Faudra installer une pointeuse à côté de la machine à café alors Wink

    Plus sérieusement, organiser 1 semaine de training juste avant l'ETC serait un plus non négligeable pour l'équipe de France.
    En plus je pense qu'on manquerait pas de volontaires pour jouer les sparring partners

    Contenu sponsorisé

    Re: ETC 2014 - Débrief de Tornado (Coach)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 16:23